Passer au contenu principal

 

Le monde de la nuit, secteur en souffrance malgré le dispositif d'accompagnement spécifique qui lui a été consacré, détient un triste record : celui d’avoir été fermé administrativement le plus longtemps en raison de la crise sanitaire. Vendredi 9 juillet 2021, après 15 mois sans pouvoir travailler, soit 70 week-ends consécutifs, les établissements de nuit ont pu rouvrir leurs portes à leurs clients impatients. La veille, le décret du 8 juillet règlementait les conditions de réouverture à respecter jusqu’à nouvel ordre. Voici ce qui est à retenir du protocole sanitaire à appliquer :

  • Pass sanitaire obligatoire pour les clients.
    Le contrôle du pass sanitaire est par ailleurs impérativement mené par le gérant, le salarié ou le prestataire de l’établissement au moyen de l’application TousAntiCovid Verif, seule à même de distinguer les éventuelles fausses attestations, en effectuant un rapprochement d’identité entre le nom, prénom et date de naissance mentionnée sur la preuve sanitaire et celle du justificatif d’identité.

  • Port du masque recommandé mais pas obligatoire, dans la mesure où les clients ne peuvent entrer dans l’établissement sans un pass sanitaire valide.

  • Cahier de rappel obligatoire.

  • En intérieur, jauge à 75% de l’effectif maximal du public admissible fixé par le règlement de sécurité contre les risques d’incendie et de panique dans les établissements recevant du public (ERP). Le personnel de l’établissement n’est pas pris en compte dans le calcul de la jauge. La capacité maximale d’accueil doit être affichée et visible depuis la voie publique.

  • Pas de jauge en extérieur.

  • Les commandes peuvent être effectuées au comptoir ou à table. La consommation debout est admise.

  • Tout mode de paiement sans contact (prépaiement, virement, cartes bancaires, QR code…) est privilégié.

  • Du gel hydro-alcoolique est mis à disposition du public au sein de l’établissement, obligatoirement à l’entrée et à la sortie, au vestiaire et également aux toilettes.

  • Affichage obligatoire à l’entrée de l’établissement :
    - Le rappel des consignes sanitaires, notamment le lavage des mains ;
    - La jauge d’accueil maximal de l’établissement ;
    - L’invitation à télécharger et activer l’application TousAntiCovid.

  • Un référent « COVID-19 » est désigné au sein de l’établissement. Il est en charge de la mise en œuvre des protocoles sanitaires, de la gestion des procédures de prise en charge de cas et des cas  contact, et sera un interlocuteur privilégié en cas de contrôle ou d’investigation sanitaire par l’autorité sanitaire.

Concernant la protection des travailleurs, il convient de se reporter au protocole national en entreprise (PNE) dont les dispositions seront strictement respectées afin de garantir leur sécurité. En particulier, le port du masque est obligatoire pour l’ensemble des salariés dans les conditions prévues par le PNE.

Deux rendez-vous dédiés au secteur ont été annoncés par le Gouvernement : l’un fin août avec Bercy, l’autre en septembre avec l’Élysée, pour faire le point sur ce nouvel été inédit. D’ici là, toute l’équipe de Mon CHR souhaite la meilleure saison possible à tous les établissements de nuit.

 

On vous parle

Rejoignez la grande communauté des gérants de bars et de café, restaurateurs et hôteliers !

Tous les mois, MON CHR vous informe sur les dernières actualités de vos professions.

L’ABUS D'ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ. À CONSOMMER AVEC MODÉRATION
Back to top

Bienvenue !

êtes-vous majeur ?